> Eclairage de commerce de Services ou de loisirs


Dans les lieux de vente de services ou de loisirs, le produit n’est pas présenté en rayons mais en images : affiches, brochures, horaires, etc. C’est donc l’ambiance générale du magasin qui prévaut. Le « zonage » (différenciation de l’espace selon les usages : accueil, consultation, comptoir, etc.) est donc important et devra faire l’objet d’un traitement spécifique. Les niveaux d’éclairement doivent correspondre à ceux exigés sur un bureau, soit 500 lux au moins, afin que le client puisse lire la documentation en même temps que le vendeur la lui présente. Des luminaires équipés de tubes fluorescents rectilignes ou circulaires avec ballast électronique répondent bien aux exigences de confort visuel et de maîtrise des consommations requises dans cet espace. Il ne faut pas oublier que la vente s’effectue essentiellement à partir d’échanges d’informations visuelles, il faut donc que l’éclairage y soit aussi confortable et performant que sur une table de travail ou un comptoir d’accueil.
Un bon indice de rendu des couleurs permettra de bien mettre en valeur les photos des magazines et des affiches. Un éclairage complémentaire, réalisé à partir de projecteurs ou d’appliques fluocompactes ou iodures métalliques à brûleur céramique, peut être installé dans l’espace d’attente du client.

 

(source Syndicat de l'éclairage)