- A -

Ampères
Intensité du courant électrique
Pour l'incandescence, le courant est lié à la puissance par la relation:
Courant (A) = Puissance (W) /Voltage (V)

Ampoules (Dimensions d')
La forme de l'ampoule est souvent suivie par son diamètre exprimé en millimètres. Pour les lampes fluorescentes compactes, les lettres S, D, T, Q représentent respectivement les lampes de type Single, Double, Triple ou Quad.

American National Standard Institute (ANSI)
Organisation qui centralise les normes relatives aux caractéristiques physiques, électriques et aux performances des lampes, ballasts, luminaires et autres équipements d'éclairage et électriques

ANSI (ballast agrée)
Ballast utilisé pour alimenter les lampes

ANSI (codes)
Code en 3 lettres assigné par l'ANSI pour immatriculer les lampes. Ce codage permet une interchangeabilité automatique entre divers fabricants.

Appareils (pour lampes à décharge)
Ces lampes pour fonctionner de manière optimale demandent des appareils ayant des caractéristiques particulières:
O: Ouvert ou fermé
E: Fermé uniquement
S: Les lampes fonctionnant en position verticale (culot haut BU ou bas BD) ± 15° peuvent être utilisées dans des appareils ouverts.
Les lampes fonctionnant dans d'autres positions doivent obligatoirement fonctionner dans des appareils fermés

Application initiale
Indication de l'application initiale de la lampe. Bien entendu les lampes peuvent être et sont souvent utilisées dans d'autres types d'équipements lorsque leurs caractéristiques conviennent aux exigences de l'application

Arc (longueur de l')
C'est la longueur de l'arc telle qu'elle est observable hors de la lampe

Atmosphère
C'est le mélange gazeux en général utilisé dans la lampe. Les lampes à filaments sont en général à vide ou à gaz (plus performantes dans ce cas)

- B -

Ballast
Partie d'équipement servant à démarrer et contrôler la puissance délivrée à des sources telles que lampes fluorescentes et à décharge haute pression. Certaines lampes nécessitent des ballasts avec protection thermique.
Dispositif interposé entre l'alimentation et une ou plusieurs lampes à décharge et qui sert principalement à limiter le courant de la ou les lampes à la valeur requise

Base voir: Culot

Base temperature voir: Culot

Beam voir: Faisceau

Biax™
Marque déposée de GE pour les lampes fluorescentes compactes de haute efficacité et de longue durée

- C -

Calotte
Partie occultée d'une ampoule pour éviter l'éblouissement

Candela
Unité d'intensité électrique internationale. Terme qui étymologiquement renvoie aux premiers âges de l'éclairage lorsqu'une bougie de taille et composition données servait de référence pour évaluer l'intensité d'autres sources.
Unité SI: intensité lumineuse dans une direction donnée, d'une source qui émet un rayonnement monochromatique de fréquence 540 X 1012 Hertz et dont l'intensité énergétique dans une direction est de 1/683 watt par stéradian

Candlepower
voir: intensité lumineuse

Center Beam Candlepower
voir: intensité lumineuse

Cathode (résistance de)
Résistance de l'électrode dans un tube fluorescent. Mesuré à froid (Rc) lampe non active ou à chaud (Rh). On mesure aussi le rapport entre les deux

Chromaticité
Couleur d'une source. Généralement repérée par les coordonnées x,y sur le triangle des couleurs.
Vocabulaire:
Attribut d'un stimulus de couleur défini par ses couleurs trichromatiques

Coéfficient d'utilisation
C'est la fraction du flux lumineux qui éclaire le plan de travail. Il dépend de l'intensité lumineuse du luminaire, des coefficients de réflexion des surfaces latérales du local et de la forme de ce dernier
Vocabulaire:
Rapport du flux lumineux reçu par la surface de référence à la somme des flux nominaux individuels des lampes de l'installation

CRI voir: IRC

Compacte (lampe fluorescente) (CFL)
Nom de la famille des tubes de petits diamètres dont certains contiennent des ballasts et sont équipés de culots E27, E14 ou B22 et servent de substitution aux lampes à incandescence. Les lampes fluorescentes compactes sont choisies pour présenter une égalité de flux avec ces dernières mais durent vingt fois plus longtemps et consomment beaucoup moins.

Courant (nature du)
Pour distinguer courant alternatif et continu

- D -

Diamètre
Dimension normalisée par la CIE par la lettre A

Dimmable voir: graduable

Durée
C'est la valeur médiane du temps que met une lampe pour être hors service. Par exemple, une 60W Opale dure en moyenne 1000 heures. Basée sur des tests continuels de lampes en laboratoire, l'indication de 1000 heures correspond au moment ou 50% des échantillons restent en service. Pour les lampes Fluorescentes et compactes fluorescentes, la durée communiquée correspond -sauf indication autre- à des cycles d'allumages continus de 3 heures. Pour les lampes à décharge à haute intensité les cycles testés sont de 10 heures

- E -

Enveloppe
Matière dont est réalisée l'ampoule, verre ou quartz. Cette ampoule peut aussi supporter divers revêtement suivant les performances recherchées.

Efficacité lumineuse
C'est le flux lumineux divisé par la puissance totale fournie à la source. S'exprime en lumens par watts.
Vocabulaire:
Quotient du flux lumineux émis par la puissance consommée par la source

Electromagnétique (Spectre)
L'ensemble du rayonnement électromagnétique caractérisé par une longueur d'onde ou une fréquence. Le spectre visible en occupe une faible partie

Electronique (ballast)
Désigne les ballasts électroniques haute fréquence 25-35 kHz utilisant des composants électroniques. Les avantages en sont: meilleure efficacité des lampes, réduction des pertes des ballasts, dimensions plus faibles comparé aux ballasts électromagnétiques. Aussi utilisés avec les lampes à décharge haute pression mais les circuits sont différents

- F -

Facteur de puissance
C'est une mesure de déphasage entre le courant et la tension dans les circuits alternatifs. Le facteur de puissance est compris entre 0 et 1 (1 étant parfait). Parfois exprimé en pourcentage. Un haut facteur de puissance signifie que l'énergie est utilisée efficacement.
Les lampes à incandescence ont un F.P. voisin de 1 parce qu'elles constituent de simples charges résistives. Celui d'une lampe à décharge dépend du ballast utilisé.
Vocabulaire:
Rapport de la puissance active consommée à la puissance apparente de l'ensemble ballast et lampe

Faisceau (ouverture du)
C'est l'angle au sommet du cône de lumière généré par une lampe munie d'un réflecteur (Lampes R ou PAR ). Ce cône est limité et n'incorpore que les rayons lumineux dont l'intensité en candélas sont > ou = à 50% de l'intensité maximum.
Cet angle est parfois exprimé dans la référence de la lampe. Exemple: la 50PAR30/HIR/NFL25° est une PAR36, faisceau étroit avec un faisceau de 25°. En dessous de 25° les lampes sont considérées comme émettant un faisceau intensif (spot) tandis qu' au-dessus elles sont considérées comme extensives (flood)
Vocabulaire:
étendue angulaire contenant les rayons vecteurs de la courbe polaire d'intensité lumineuse dans le plan spécifié qui a une longueur supérieure à 50 % du maximum

Fluorescente (Lampe)
Source de haute efficacité lumineuse utilisant une décharge électrique dans une vapeur de mercure basse pression afin de produire une émission ultra-violette elle-même excitant une poudre fluorescente appliquée en couche fine sur la paroi interne d'un tube de verre. La poudre transforme l'ultra-violet en lumière visible.
Vocabulaire:
Lampe à vapeur de mercure à basse pression dans laquelle la plus grande partie de la lumière est émise par une ou plusieurs couches de substances luminescentes excitées par le rayonnement ultraviolet de la décharge

- G -

Génura™
Lampe fluorescente compacte GE comprenant une ampoule de forme réflecteur, un ballast haute fréquence incorporé et un tube à décharge sans électrodes.
La Génura 23W émet 1100 lumens, avec une durée de 15000 heures et est destinée à remplacer les lampes incandescence à réflecteur de diamètre 80mm

Gradable
Lampe pouvant grâce à un dispositif approprié fonctionner d'une manière fiable lorsque son flux en lumens varie

- H -

Halogène
Nom raccourci des lampes tungstènehalogène. Ces dernières sont des lampes à incandescence haute pression contenant un gaz halogène tel que iode ou brome, permettant de faire fonctionner les filaments à plus haute température et d'augmenter leur rendement lumineux. Une réaction chimique entre le gaz halogène et les particules de tungstène évaporées permet le retour sur le filament de ces dernières.
Vocabulaire:
Lampe à filament de tungstène à atmosphère gazeuse qui contient une certaine proportion d'halogènes ou de composés halogénés

Halogène IR ou HE
Nouvelle famille de lampes tungstène halogènes à haute efficacité lumineuse. Ces lampes sont revêtues d'un filtre constitué de plusieurs couches qui sélectionnent, réfléchissent ou transmettent les rayons infrarouge et la lumière. L'infrarouge réfléchi sur le filament réduit la puissance nécessaire pour le porter à la température souhaitée

Hauteur des lampes
Normalisée par la CEI comme Dimension C. Se mesure de la base du culot au sommet de la lampe

Haute intensité ou haute pression (Lampe à)
Nom global des familles Mercure, Iodures métalliques, et Sodium haute pression.
Ces lampes se composent d'un tube à décharge, qui contient divers gazs et sels métalliques, et fonctionnent à des pressions et à des températures élevées

Hauteur de centre lumineux
C'est la distance comprise entre le centre du filament ou du tube à décharge et un plan de référence généralement la base du culot
Vocabulaire:
Distance entre le centre du brûleur d'une lampe et la partie inférieure de son culot

- I -

Incandescence (Lampe à)
Source émettant de la lumière à partir d'un filament parcouru par un courant électrique qui le chauffe à blanc

Infrarouge (rayonnement)
Radiation électromagnétique dont le domaine s'étend entre les longueurs d'onde de 770 à 1106 nanomètres. Peu ou pas perçue par l'oeil humain, cette énergie est ressentie comme de la chaleur sur la peau

Instant-start
Circuit comprenant un tube fluorescent et un ballast démarrant instantanément le tube dès qu'il est sollicité. Développé à l'origine pour supprimer les starters.

IRC
Vocabulaire:
Moyenne des indices particuliers de rendu des couleurs CIE 1974 pour un ensemble spécifié de huit échantillons de couleur test
Indice particulier de rendu des couleurs CIE 1974
Evaluation quantitative du degré d'accord entre la couleur psychophysique d'un objet éclairé par l'illuminant en essai et celle du même objet éclairé par l'illuminant de référence

- K -

Kilowattheure (kWh)
Unité de facturation des compagnies délivrant l'énergie électrique.
Une lampe de 100W fonctionnant pendant 10 heures consomme 1000 watts heures (100x10) ou 1 kWh. Si le coût facturé est de .11€ le coût pour ces dix heures d'éclairage est de 11 centimes

- L -

Lampe
Terme utilisé pour désigner une source de lumière dans sa globalité c'est à dire avec ses composants internes et son ampoule ou son tube extérieur

Lumière
Energie lumineuse vue par l'oeil humain. La lumière visible se mesure en lumens

Lumen
C'est l'unité internationale de flux lumineux. Une bougie de dîner émet 12 lumens
Une lampe à incandescence opalisée émet 840 lumens.
Vocabulaire:
Flux lumineux émis dans l'angle solide unité (stéradian) par une source ponctuelle uniforme ayant une intensité lumineuse d'une candéla

Lumens moyens
C'est le flux à 40% de la durée moyenne pour les tubes fluorescents, les compactes fluorescentes, et les iodures métalliques. Pour les Mercure et les Sodium Haute Pression, c'est le flux à 50%

Lumens par watts
Rendement ou efficacité lumineuse d'une source. C'est le résultat du flux divisé par la puissance en watts

Luminaire
Vocabulaire:
Appareil servant à répartir, filtrer ou transformer la lumière d'une ou de plusieurs lampes et comprenant à l'exclusion des lampes elles-mêmes, toutes les pièces nécessaires pour fixer et protéger les lampes et, éventuellement, les circuits auxiliaires ainsi que les dispositifs de connexion au circuit d'alimentation

Luminance
Vocabulaire:
Unité: candéla par mètre carré cd/m² Grandeur définie par la formule L = d²φ / dA.cosθdω; elle exprime le rapport entre le flux transmis par un faisceau élémentaire passant par un point donné et se propageant dans l'angle solide dω contenant la direction donnée; dA est l'aire d'une section de ce faisceau au point donné; θ est l'angle entre la normale à cette section et la direction du faisceau

Lux
Vocabulaire:
Quotient du flux dφ, reçu par un élément de surface contenant le point, par l'aire dA de cet élément

- M -

Maintenance de flux
C'est une mesure qui permet de renseigner comment le flux émis par la lampe se maintient dans le temps.
Généralement, cette mesure est communiquée sous forme de courbe

Mercure (Lampe à vapeur de)
Source à décharge de haute intensité qui produit sa lumière à partir d'un arc électrique établi dans la vapeur de mercure. Certaines lampes peuvent être revêtues de poudre fluorescente.
Vocabulaire:
Lampe à décharge dans laquelle la lumière est produite par décharge électrique dans un gaz, une vapeur métallique ou un mélange de plusieurs gaz et vapeurs

- N -

Nanomètre (nm)
Unité de longueur égale à 10-9 mètres

- O -

- P -

Position de fonctionnement
Certaines lampes à vapeur de mercure ou sodium haute pression peuvent être utilisées dans n'importe quelle position sans modifications de leurs performances. Au contraire les lampes sodium basse pression et aux iodures métalliques ne donnent toutes leurs performances que lorsqu'elles fonctionnent dans des positions spécifiques. Certaines, pour des raisons de sécurité, ne doivent fonctionner que dans les positions prescrites.
U = Pos. de fonct. universelle
HBU = Horizontale -15° à culot haut
HBD = Horizontale +15° à culot bas
HOR = Horizontale +/-15°
H45 = Horizontale à - 45°
VBU = Verticale culot haut +/- 15°
VBD = Verticale culot bas +/- 15°
Sans précision, la position est universelle

PAR
PAR est l'acronyme de Parabolic Aluminized Reflector
Une lampe PAR qui peut utiliser aussi bien un filament, un tube halogène ou un tube à décharge haute intensité, est une lampe réflecteur en verre pressé, fermée par une lentille prismatique ou lisse destinée au contrôle du faisceau

Phosphore
Composés chimiques non organiques sous forme de poudre, déposés sur la surface interne des tubes fluorescents et quelques lampes mercure et iodures métalliques. Ils sont utilisés pour transformer les courtes longueur d'ondes ultraviolettes en lumière visible

Préchauffage
Circuit comprenant un tube fluorescent et un ballast démarrant le tube à l'aide d'un interrupteur automatique pour préchauffer les électrodes du tube. Une simple self peut alors démarrer le tube.

Prescription des couleurs des tubes fluorescents
Les tubes à haute efficacité lumineuse et IRC élevé émettent une lumière de différente couleur suivant la nature de leur poudrage. On dispose de la gamme de couleurs suivante:
827 (2700°K) teinte chaude très voisine de l'incandescence
830 (3000°K) teinte très voisine des lampes aux halogènes
835 (3500°K) teinte intermédiaire très confortable
840 (4000°K) teinte froide et dynamique
860 (6500°K) teinte très froide s'apparentant à la lumière du jour

- R -

Réamorçage à chaud
Temps que met une lampe à décharge pour atteindre 90% de son flux après une remise en route à la suite d'une extinction rapide

- S -

Spectrale (courbe de distribution de l'énergie)
Représentation de l'énergie rayonnée par une source de lumière en fonction de la longueur d'onde. Renseigne sur les caractéristiques de couleur émise dans la partie visible du spectre.
Vocabulaire:
Répartition spectrale d'énergie de la courbe spectrale d'un stimulus de couleur

- T -

Température d'amorçage
Température minimum à partir de laquelle la lampe s'amorce correctement

Temps d'amorçage
Temps en seconde nécessaire à la lampe pour atteindre 90% de son flux après sa mise en route

Température de couleur
Vocabulaire:
Température du radiateur de Planck dont le rayonnement a la même chromaticité que celle d'un stimulus donné - Unité K (kelvin)

Tension d'amorçage (max. ou min.) sur la lampe
Tension max. ou min. acceptable sur la lampe alimentée par son ballast

Tension nominale
Exprimée en volts, pour les lampes automobiles, c'est la tension à laquelle la lampe émet l'intensité, le flux lumineux, et la durée prescrits. Pour les lampes projection, c'est la tension à laquelle sont atteintes durée et puissance calculées. Lorsqu'une lampe est marquée 115-120V la tension pour laquelle la lampe est fabriquée est de 118V. Les lampes ne sont disponibles que pour les tensions indiquées.
Lorsque les lampes existent en plusieurs voltages, ne pas oublier de préciser la tension souhaitée.
La tension d'alimentation est un facteur majeur dans la durée des lampes

- U -

Ultra-violet (rayonnement)
Energie émise dans la gamme de 100 à 380 nanomètres comprenant les sous gammes suivantes:
Production d'ozone 180-220 nm
Effet bactéricide 220-300 nm
Effet érythème 280-315 nm
Lumière noire 320-400 nm
La CIE définit trois gammes:
UVA (315-400nm)
UVB (280-315nm)
UVC (100-280 nm)
L'UV control consiste à réduire le % d'émission d'une bande particulière

- W -

Watt
Unité de puissance électrique. Sur les lampes la puissance consommée est indiquée. La puissance consommée pendant une durée représente l'énergie utilisée

Watt-miser™
Terme déposé par GE qui indique une lampe de puissance réduite mais dont les caractéristiques (durée, flux, etc) sont telles qu'elle puisse se substituer à une lampe de puissance plus élevée